Retour

La documentation

Cornage : quelle solution chirurgicale ?

   

L’hémiplégie laryngée idiopathique, ou cornage, entraîne un bruit inspiratoire à l’effort et une intolérance à l’exercice.

Plusieurs techniques chirurgicales sont actuellement utilisées pour corriger l’hémiplégie laryngée idiopathique :

  • La ventriculo-cordectomie est une exérèse du ventricule et de la corde vocale gauches (ou droits dans certains cas). L’intervention chirurgicale s’effectue sous anesthésie générale, le cheval étant couché sur le dos. Mais l’opération peut également être réalisée sur le cheval debout, grâce à l’utilisation  d’un laser transendoscopique. Effectuée seule, la ventriculo-cordectomie n’améliore pas le flux aérien dans les voies respiratoires supérieures, mais diminue le bruit respiratoire.

Cette technique est satisfaisante chez les chevaux lourds, afin de supprimer le bruit pour un objectif de  compétitions.

  • La laryngoplastie consiste en l’introduction d’une prothèse synthétique qui remplace le muscle crico-aryténoïdien dorsal défectueux. Elle s’effectue sous anesthésie générale, en décubitus dorsal ou latéral.

C’est la seule technique efficace pour traiter l’intolérance à l’effort liée à l’hémiplégie laryngée. En revanche, pour réduire le bruit associé à la paralysie de la corde vocale gauche, il faut y associer une ventriculo-cordectomie.

 

Les complications:

La toux et les fausses-déglutitions sont des complications fréquentes de ces interventions chirurgicales.

 

A retenir :

La laryngoplastie permet de traiter l’intolérance à l’effort de l’hémiplégie laryngée d’origine idiopathique.

La ventriculo-cordectomie diminue ou supprime le bruit respiratoire.

Ces deux techniques peuvent être associées.