Notre CHV se dote d’un phacoémulsificateur spécifique pour l’espèce équine

Qu’est-ce-qu’un phacoémulsificateur ? Il s’agit d’un appareil permettant d’opérer la cataracte.

Un peu d’étymologie pour y voir plus clair ! « Phaco » vient du grec « Phakos » qui signifie “lentille” et fait référence au cristallin qui est une lentille déformable permettant l’accomodation et la vision nette des objets. « Emulsification » vient du latin « emulsum » de « emulgere » qui signifie “extraire”.

La phacoémulsification est donc une technique qui permet de traiter chirurgicalement les cataractes (opacifications pathologiques irréversibles du cristallin à l’origine de cécité).

Cette chirurgie est devenue très courante en ophtalmologie humaine (il s’agit de l’opération chirurgicale la plus pratiquée, toutes spécialités confondues). Elle est également pratiquée couramment pour les animaux de compagnie.

Cette chirurgie consiste, après avoir ouvert le sac contenant les masses cristalliniennes, à aspirer ces dernières devenues opaques après les avoir pulvérisées au moyen d’une pointe ultrasonique. La conservation du sac cristallinien permet d’y implanter un cristallin artificiel en fin d’intervention. Il s’agit de la même technique que celle pratiquée chez l’homme.

La taille du globe oculaire dans l’espèce équine rendrait compliquée la réalisation de cette chirurgie du fait de la faible diffusion du rare matériel développé spécifiquement pour le cheval.

Cet écueil est désormais derrière nous et notre centre hospitalier vient de faire l’acquisition d’un appareil muni d’un pièce à main spécifique pour l’espèce équine.

phacoemulsificateurs

Le Dr Crémoux, en charge du service ophtalmologie de notre structure est à l’origine de cette acquisition. La première opération de cataracte avec notre nouvel appareil a été réalisée avec succès le 04 novembre dernier.

Partager cet article